Découvrez le Lycée Agricole de Marmilhat grâce à la Visite Virtuelle !

Dans le cadre de leur cours de Sciences Numériques et Technologie (S.N.T.), les élèves de la Seconde B Générale et Technologique ont abordé les fondements d’Internet (Infrastructure matérielle, modalités de fonctionnement d’un réseau, les outils pour surfer, produire et publier du contenu, …).

Afin de mettre en pratique ces différentes connaissances et ces différents savoirs, les élèves ont dû s’atteler au projet de concevoir et d’organiser une visite virtuelle des principaux lieux du lycée.

Sur la base des connaissances acquises, ils/elles ont pu mettre en oeuvre les différentes étapes nécessaires à la réalisation de cet objectif :

Nous sommes donc en mesure de vous proposer de consulter le résultat de leur travail ci-dessous !

Découvrez le Plan de Masse de l’EPL :

Suivez le Guide, et découvrez les différents lieux du lycée au travers du regard des élèves de la seconde B GT :

LieuxAdresse Web
Accueil https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1509
Administration du Lycée https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1174
La Vie Scolaire https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1686
Les Salles de Permanence https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1753
Les Salles des Professeurs https://msieursvp.fr/wordpress/?p=578
L’Infirmerie https://msieursvp.fr/wordpress/?p=849
Le CDI https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1461
Les Salles de cours Rédaction de l’article en cours
Les Salles Mutltimédias https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1459
Laboratoires de Biologie https://msieursvp.fr/wordpress/?p=570
Laboratoire de Physique-Chimie https://msieursvp.fr/wordpress/?p=580
L’Amphithéatre https://msieursvp.fr/wordpress/?p=842
Les équipements sportifs (Gymnases & Stades) https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1409
Les Salles « Télévision » https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1499
Les Foyers https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1779
La Bulle https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1789
Le Self https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1532
L’Internat « Filles » https://msieursvp.fr/wordpress/?p=1519
Les Internats « Garçons » https://msieursvp.fr/wordpress/?p=843
L’Exploitation Agricole Rédaction de l’article en cours
L’exploitation Horticole Rédaction de l’article en cours
Les Extérieurs https://msieursvp.fr/wordpress/?p=639

Sommet de l’élevage 2022 : C’est reparti pour les ACSE1 !

Comme chaque année, les élèves et les étudiants du Lycée Agricole de Marmilhat participent à l’édition 2022 du Sommet de l’élevage :

  1. Formations préparatoires ;
  2. Montage des installations ;
  3. Accueil des éleveurs et accompagnement tout au long des 4 jours d’ouverture ;
  4. Démontage des installations.

Depuis la rentrée, nos BTSA ACSE de première année se préparent :

Formation à la conduite des engins :

Formation à la conduite d’engin : Tracteur + Remorque
Formation à la conduite d’engin : Le Chariot élévateur

Préparation des outils :

Formation à la contention des animaux :

Petit bonheur : Naissance d’un veau pendant la formation « contention » :

Naissance d’un Veau

Les étudiants sont aussi formés, voire déformés à force de leur répéter

Etudiant déformé…

…, aux exigences de sécurité tant pour eux-mêmes que pour leurs camarades de jeux dans le cadre de l’indispensable travail en équipe qui les attend !

Ne manquez pas les prochains épisodes

racontés par les étudiants eux-mêmes !

Des poulettes à Clermont pour des œufs tellement bons !

Aidez nous à élever de jolies poulettes afin de produire nos propres œufs au cœur du lycée agricole de Marmilhat, proche de Clermont-Ferrand !

Contribuez à notre cagnote sur Miimosa : https://miimosa.com/fr/pledges/L72FJGQMQ/reward/edit?l=fr

Présentation du projet

Qui sommes nous ?

 Situé aux portes de Clermont Ferrandl’EPL de Marmilhat est un établissement d’enseignement agricole qui accueille un millier d’apprenants.  De la 3° aux classes préparatoires mais aussi avec de la formation par apprentissage, nous formons chaque année un public varié comme également des adultes en reconversion ou en formation continue.

Pour des enseignements au plus près du terrain nous possédons une exploitation agricole de 280 ha (grandes cultures, vaches laitières).

Une exploitation horticole avec 3 ateliers : plants maraichers biologiques, production florale et pépinière ornementale et fruitière. Ces végétaux sont commercialisés sur place grâce à notre boutique ouverte aux professionnels et particuliers. 

Il y a également un atelier de transformation entièrement équipé avec du matériel professionnel permettant la réalisation de différents produits, tels que des confitures, soupes, pâtes, confiserie…

Nos formations sont axées sur les formations générales, la production agricole, l’aménagement paysager, l’horticulture, la fleuristerie, la vente en univers jardinerie, l’agroalimentaire.

Parce que notre établissement est ancré dans le territoire de la métropole clermontoise, nous voulons mettre notre savoir-faire agricole au service du circuit court et de la consommation locale en proposant des œufs frais aux locavores par exemple.

Quels sont les enjeux de notre projet ?

 En tant que centre de formation, nous avons pour mission de montrer différents types d’élevage et de sensibiliser à la diversification des productions. Nos élèves seront intéressés notamment grâce à la mise en place d’un système de suivi et à la participation sur cet atelier.

Ce projet va enrichir nos enseignements. En agriculture, les producteurs ne doivent pas mettre tous leurs œufs dans le même panier. Et ainsi nos élèves, et notamment les plus jeunes, participeront chaque semaine au ramassage des œufs et aux différentes tâches.

Nous inscrivons également notre démarche dans la réduction du gaspillage alimentaire en intégrant les restes de pain de la restauration scolaire dans la ration de nos poules.

Nous voulons également vous proposer « d’adopter » une poule au terme d’un premier cycle de production d’œufs dans notre élevage. Ceci vous permettra de pouvoir également réduire vos déchets tout en offrant une retraite heureuse à nos pondeuses (limité à 200 poules). Nous souhaitons aussi, par cette démarche, permettre l’accueil  d’un public urbain et péri-urbain désireux de découvrir la vie des animaux de la ferme.

Quelle est notre démarche ?

 

Parce que l’innovation et l’évolution des pratiques font partie des valeurs de l’enseignement agricole, nous voulons mettre en place une solution novatrice et locale pour la production de protéines. Nous allons mettre en place un atelier de production de vers de farine pour nourrir nos volailles. Nous allons nous appuyer sur une filière qui s’inscrit dans une démarche territoriale et coopérative pour développer un élevage d’insectes novateur.

Le poulailler mobile équipé de panneaux solaire sera autonome en énergie mais également en eau. L’élevage en plein air, grâce à ce poulailler mobile permettra de mettre en place un élevage adapté et respectueux du bien-être de nos poulettes. Le déplacement régulier sera gage de santé et de qualité de la nourriture des volailles. 

A terme, un verger devrait aussi voir le jour pour fournir de l’ombre aux poules, mais aussi car elles auront un rôle en mangeant les insectes et protégeant nos fruits.

Et vous dans tout ça ?

 Grâce à vous les poules pourront évoluer sur la parcelle la plus proche de la route et le poulailler mobile sera visible par tous les usagers de l’autoroute.

Nous avons besoin de vous pour devenir consomm’acteurs et jouer un rôle essentiel dans l’aboutissement de notre projet.

A quoi va servir la collecte ?

Au total, l’investissement s’élève à plus de 60 000€. Nous avons besoin d’un coup de pouce pour lancer le projet.

Nous avons prévu trois objectifs pour la campagne de financement :

– Le premier est de 8 000€ et nous permettra de financer en partie l’atelier de production de vers de farine afin de proposer une source de protéines naturelle et appréciée des volailles.

– Le deuxième est de 15 000€ et nous permettra en plus de l’atelier insectes, de participer à l’achat de notre poulailler mobile.

– Enfin le troisième est de 25 000€, ce qui nous permettra un financement d’un poulailler mobile proposant les meilleures conditions possibles pour nos poules.

Les participations peuvent aussi nous faire parvenir par chèque à l’ordre du « régisseur de recettes de l’EPL de Marmilhat »,  à l’adresse suivante: EPL de Marmilhat, Site de Marmilhat BP 116, 63370 Lempdes.

Nous remercions toutes les personnes qui ont pris le temps de lire, de partager ou de soutenir notre projet.

Le Sommet 2021 se termine : Voici ce que les étudiants ne vous ont pas montré !

La construction d’un box à la nuit tombante pour soigner un taureau…

Construction du Box et Soins au taureau
Merci au chauffeur volontaire pour ce travail !
P.S. : Ce dernier nous a gentiment cédé son droit à l’image !

Speedy Matthieu Gonzales en chair et en os : Arriba, Arriba !

Matthieu, notre Régisseur !

Les Installations de France 3 :

Bonne Nouvelle : Marie-Hélène qui cherchait désespérément son Bloc-Notes l’a retrouvé !

Le bloc-notes n’était pourtant pas loin…

Depuis, de peur qu’elle ne se perde elle-même nous l’avons équipée d’une balise !

Marie-Hélène nous est indispensable !
Tout faire pour la préserver nous devons…

Les élèves de BacPro en charge de la Propreté du Zenith :

Grace aux équipes de BacPro, les présentations se sont déroulées dans un environnement toujours propre et entretenu !
Merci à eux !

Des Artistes en plein travail : Admirez !

La Régie Son/Image du Zénith :

Leurs moments de détente :

Fatigués nos étudiants ?
Oui, elle, est fatiguée !

Leur participation au repas des éleveurs :

Sur leur 31, Elles/Il sont !

Elles font les timides, mais, nous on sait ce qu’il en est réellement !

La reconnaissance des Eleveurs AUBRAC :

Et pour conclure : 30 ans de Sommet vous contemplent !

de droite à gauche : Joël, Marie-Hélène, Gaël
de gauche à droite : Joël, Marie-Hélène, Gaël

Et puisqu’il faut insister :

La pédagogie est affaire de répétition, et
il faut du temps pour apprendre à quelqu’un qu’il est entièrement libre
d’aller pisser dans les toilettes !

Citation librement adaptée de Camille BORDAS

Dernier jour et les dernières heures de travail sur le sommet 2021 sont venus pour les BTS ACSE

Aujourd’hui arrivée à 8 heures pour certains et d’autres à 9 heures car il ont travaillé dur et tard la veille pour finir de tout laver au hall lait .

A la fraîche une équipe ramasse les derniers planchers tant que les autres finissent de laver au hall viande. Le froid et le vent sont de la partie ce qui ne rend pas la tâche plus facile et moins pesante pour les équipes qui commencent à fatiguer.

Pour certains la motivation n’est plus aussi présente qu’au début ce qui rend les travaux encore plus long et laborieux.

Les exposants ont aussi bien travaillé tout est presque fini,et les halls viande et lait sont en cours de démontage. Cela fait un grand vide et même bizarre pour certains lorsque que l’on repense à la fourmilière et le nombre de personne présente sous ces installations une semaine au par avant.

Après le repas du midi le nettoyage étant fini nous rangeons les stations de lavage

Nous avons fini le boulot pénible place à la répartition des pierres à sel et des cordes et autres petites choses trouvées pendant le démontage.S’en est suivi le moment du dernier casse-croûte avec les bts 2.

Pour terminer, un petit mot des chefs qui, malgré certains moments plus difficiles durant cette aventure, nous ont félicité pour notre travail.

Nous avons tous quitté les lieux heureux, mais en aillant hâte d’être l’année prochaine, cette fois sans le montage et le démontage pour nous ! Le démontage et surtout le lavage du matériel ne sont pas vraiment la partie la plus intéressante et la plus enrichissante du sommet ! Hormis pour tester la cohésion entre les équipes et les élèves. Finalement, nous nous sommes tous réunis pour finir de tout ranger et laver.

Enfin tout cela pour dire que nous aussi nous avons réussi à réaliser cette expériences très enrichissante pour tous et que nous sommes prêts à renouveler l’expérience l’année prochaine au côté lait cette fois!!!

Une fin éprouvante qui justifie les moyens

Le bâtiment viande totalement vidé

Voici maintenant deux jours que les presque deux milles animaux du sommet nous ont quittés. Voici maintenant deux jours que les exposants sont partis. Voici maintenant deux jours que plus aucun visiteur ne s’engage entre les portes d’entrée du Sommet de l’Elevage. Le sommet est vide, dénudé telle une ville fantôme. L’animation est partie, le calme est revenu. Où sont passés les meuglements des vaches, des veaux et des taureaux ? Où sont passés nos « agriraleurs » réclamant leur foin et leur paille ? Où sont passés les porcs qui pissaient… Ah non ! Ils ne nous manquent pas ceux-là !
Nous sommes presque seuls au Sommet, s’animant comme une petite fourmilière. Désormais, nous n’accueillons plus personne, nous démontons afin de rendre le lieu comme nous l’avons trouvé : mort et à disposition du vide. Les cents soixante-quinze milles mètres carrés d’exposition doivent être totalement vides demain soir, alors il est temps de se mettre au boulot !

Une véritable course contre la montre

Le travail fatigue même les ânes

Mateo aleman

Fatigués de la veille où nous avions dû, en un temps record, vider le bâtiment laitier d’une seule traite, nous avons du aujourd’hui redoubler d’effort afin d’assurer la réussite de notre mission : nettoyer le matériel du bâtiment laitier et vider le bâtiment viande. Pour se faire, nous avons séparé les trois équipes afin qu’elles travaillent à des points stratégiques et de façon dynamique ! Une équipe a été chargée de nettoyer le matériel du côté laitier et cela toute la journée durant tandis que les deux autres se sont lancées à l’assaut du bâtiment viande. Etant donné la charge du travail à effectuer, tous les moyens étaient acceptés tant que cela faisait avancer les choses rapidement (mais toujours de façon à être en sécurité !).

Et finalement, avons-nous bien avancé ?

Aussi fou soit-il, en une journée – et toujours dans la bonne humeur -, nous avons réussi à tout démonter du côté viande. Ainsi, il ne nous reste plus qu’à récupérer quelques planchés et tout nettoyer demain pour que les choses soient parfaites. De plus, vu que tout est pour le mieux dans la meilleur des mondes possibles, nous avons appris, en fin de journée, que les étudiants du BTS ACSE envoyés du côté laitier au lavage avaient réussi leur mission : tout est désormais propre de ce côté-là ! Alors, les BTS ACSE 1 ne seraient-ils pas les meilleurs ?

Toujours dans la joie, la bonne humeur et les rigolades
Un travail d’équipe dynamique en fonction des capacités de tous

Grâce à cette motivation, nous avons fini le travail souhaité aujourd’hui. Nous avons même pu commencer à nettoyer quelques arrières de stalle et tuyaux avant de quitter le Sommet ce soir. Demain, nous repartons pour une nouvelle journée accompagnés par les STA ! Dernier jour sur place après cela, le Sommet repartira pour de nouvelles aventures, de nouveaux salons et de nouveaux événements (et nous aussi !).

Même si nous sommes contents de finir, enfin, ce travail, la nostalgie prend le dessus. Cette ambiance, cette convivialité, les goûters à dix et seize heures, les rires, les sourires, tout cela, nous ne pourrons les retrouver au milieu de nos cours. Nous retournons, nostalgiques, sur le chemin de l’école. Heureusement, nous recommencerons l’année prochaine plus motivés que jamais et toujours bien encadrés par nos professeurs !

Afin de finir en beauté cet avant dernier article de blog, nous tenons à l’illustrer par une petite vidéo récapitulative du Sommet et de son ambiance exceptionnelle ! Bon visionnage…

/https://youtu.be/V84py0XGsGo (à regarder sur petit écran pour une meilleure qualité…)

Premier jour de démontage… pas facile mais efficace!

Une nouvelle semaine commence:

Comme on le savait, nous allons attaqué la semaine la moins marrante et la plus sportive des trois. On a était prévenue et on a était surpris. En effet cette semaine va se passer dans le fumier, l’eau, avec les aléas du démontage mais aussi avec la fatigue accumulée durant ces deux dernières longues semaines.

Les choses sérieuses commencent :

Dés nôtres arrivées, plus ou moins tardives pour certains lèves tard, nous avons fait le point sur l’organisation du démontage, des équipes, etc… La semaine va donc s’organiser dans un ordre bien précis puisqu’il faut tout d’abord démonter 100 places neuves installées pour les Aubrac pour qu’elles puissent êtres utilisées à Limoges, une fois cela fait nous devons nous dirigés vers le bâtiment des laitières pour le démonter entièrement et ensuite une fois cela terminé nous devons retournés voir nos amis allaitants pour finir le démontage et le lavage coté Aubrac et  » toutes races « .

8h30 : L’heure ou tout a commencé :

Après toutes ces informations données, le matériel de levage arrivé, les mains réchauffées et les équipes prêtent a travaillées il est temps d’attaqué ce fameux démontage!

Nous avons donc attaqué de démonté les places qui doivent partir a Limoges avec les trois équipes au complet. On a donc démonté en peu de temps les étiquettes, les fils de fer, les mâts et les abreuvoirs.

9h00 : Il est l’heure de se mouillé pour l’équipe qui s’occupe de l’aire de lavage coté Aubrac !

En effet, avec l’arrivé de notre régisseur Mathieu avec un coffre plein de combinaison de pluie, on a pue attaqué le nettoyage. Une équipe c’est donc dévouée pour attaqué de lavé tous les bastaings, les tirettes, et les 100 places qui seront destinées a partir pour Limoges dés demain.

Une fois tous équipés pour pouvoir affronté l’eau nous voilà partie pour le début d’un grand nettoyage. Bastaings, tirettes, abreuvoirs et stalles n’ont qu’a bien se tenir !

Pendant ce temps la dans le bâtiment…

Voici Marie-Hélène qui essaye de s’envolée avec un ballon pour découvrir de nouvelles aventures !

10h30 : L’heure de la pause a sonnée !

Après un début de matinée frisque il est temps de prendre une pause déjeuner pour se réchauffer et reprendre des forces.

11h00 : Après la pause, le retour au boulot!

Après avoir bien déjeuner, il est temps de se remettre au boulot. En effet il faut finir de lavé les stalles nécessaire pour Limoges. Pour ce faire une équipe reste donc à l’air de lavage coté Aubrac tandis que les deux autres se dirigent vers le bâtiment des laitières pour attaqué son démontage.

Voici la finalisation du lavage des stalles avant leur départ pour Limoges!

12h45 : La pause du midi!

Après avoir finis de lavé les stalles coté Aubrac et commencé de démonté le bâtiment laitier nous sommes allez manger pour revenir en pleine forme a 14 heures!

14h00 : Le retour :

Au retour de la pause de midi nous sommes allés a trois équipes finir de démonté le bâtiment laitier ou il restait plus qu’à démonté et rangé les barres aux garrots, les bas flancs ainsi que les stalles puisque les abreuvoirs, les fils de fer et les mâts ont étaient enlevés juste avant la pause de midi.

Il y a eu quelques complications durant le démontage notamment l’abondance de foin dans les allées ce qui empêchés de dévisser les bas flancs mais dans l’ensemble cela c’est bien dérouler puisque nous avons finis de le démonter dans la journée!

Pendant le démontage…

Après une longue et dure après-midi de travail nous avons enfin réussi a atteindre notre objectif de la journée qui était de démonter entièrement le bâtiment des laitières!!

Bâtiment lait terminer!

Pour conclure de cette première journée de démontage, la fatigue se fait ressentir de ces deux dernières semaines ce qui n’a pas pas empécher l’assez bon déroulement de la journée mise a part a la fin ou tout le monde commencé a s’énerver. Enfin ! L’objectif de la journée est atteint, le bâtiment laitier est finis de démonter et les stalles nécessaires pour Limoges sont prêtes pour leurs voyages. Mais attention les équipements ne sont pas encore lavés ce qui signifie qu’il faudra une bonne dose de courage pour continué le démontage ainsi que le lavage des deux différents bâtiments.

Sommet de l’élevage : Allez PISSER ailleurs !

Au Sommet de l’élevage, il y a…

…des Caprins…

Quelques Chèvres dans un enclos
Quelques chèvres dans un parc

…des Ovins…

Quelques Ovins dans un parc

…des équidés…

Un cheval attelé à une tonne à eau
Un Cheval attelé à une tonne à eau

…des Bovins…

Quelques Vaches Laitières
Quelques vaches laitières

…encore des Bovins…

Quelques Vaches Allaitantes

il n’y a pas de cochon, cet animal qui aime vivre dans un endroit propre…

Source : https://mes-questions-reponses.nathan.fr/le-cochon-est-il-sale/



…mais il y a des GROS PORCS !

Attention les images présentées en dessous de cette limite sont choquantes à tous points de vue…

Si vous décidez de les visualiser, c’est votre choix et votre responsabilité !

Emplacement des Toilettes
Emplacement des Toilettes et Comportement de certains GROS PORCS

Et pourtant…

Et surtout, ne soyez pas naïf, il y en a eu de nombreux autres !

Message à tous les GROS PORCS :

Demain, se sera peut-être votre Fille ou votre Fils

qui contribuera à l’organisation du

Sommet de l’élevage…

Les étudiants installés sous le Chapiteau mentionné ci-dessus…

Pensez-y avant de pisser comme un GROS PORC n’importe où !

Troisième jours : Une journée pleine de nouvelles rencontres !

Comme chaque matin, nous arrivons de bonne heure et surtout de bonne humeur pour commencer le nettoyage des vaches allaitantes. Tout d’abord, nous avons effectué le curage avec l’aide des éleveurs puis nous avons du nettoyer le bas coté du bâtiment pour faciliter le ramassage de fumier.

En ce nouveau jour, pour une question d’efficacité, nous avons élaboré une nouvelle technique de nettoyage:

Marien et Charly en plein boulot avec leur nouvelle invention !

Durant notre temps en réserve, nous en avons profités pour aller au plus prêt des éleveurs notamment ceux des Highlands pour qui nous avions eux un coup de cœur pour leur petit veau.

Le petit veau « miraculeux » avec une mère de 21 ans qui ne peut plus l’allaiter.

Nous avons eu la chance de pouvoir y assister et même lui donner le biberon :

Un petit moment de mignonnerie .

Une matinée riche en politique !

Au cours de notre matinée, nous avons croisé Marine Le Pen (RN) en pleine visite du Sommet de l’élevage pour une rencontre avec le publics et surtout les éleveurs:

De plus en étant réserviste, nous avons eu la chance de pouvoir assister au concours des salers.

Le concours de Salers dont une de couleur noir : Laura avec sa fille.

Surprise !

Le président de la région Auvergne Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez !

Laurent Wauquiez et les éleveurs au concours des salers.

Il est venu au milieu des éleveurs et à la rencontre des visiteurs. Certains élèves ont eu la chance d’échanger quelques mots. Il les a félicités pour notre travaille.

Pour continuer ce défilé politique, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) ainsi que Michel Barnier (les Républicains) ont aussi fait acte de présence.

Nicolas Dupont-Aignan.
Michel Barnier.

Surprise du (ou plutôt pour) le chef!

Les élèves de première année ont voulu faire une petite surprise à leur chef préféré afin de le remercier de son aide dans l’organisation de ce sommet de l’élevage durant ces dernières semaines.

Un emballage de qualité par les élèves de première année.

Le meilleur pour la fin (surtout le plus dure) !

Pour finir en beauté, une soirée de convivialité entre les éleveurs et organisateurs a été organisé (soirée des éleveurs). Repas et musique à gogo nous ont permis de fêter la dernière soirée de ce sommet de l’élevage 2021.

Pour certains la fatigue commence à les tomber… Une laitière à pu s’occuper de son nouveau petit veau.

Une journée bien remplie en rencontre et en émotions . Avec une soirée qui risque bien de rester dans nos mémoires, surtout pour le lendemain qui risque d’être rude…

Un deuxième jour d’ouverture sous haute tension

Nous somme mercredi et le programme est très chargé:

  • 6h->8h: nettoyage complet de toutes les allées 
  • 9h: début du 2eme jour du concours national Aubrac
  • 12h: concours hereford
  • 14h: concours limousin
  • 17h: vente aux enchères de génétique de races à viande
  • 19h: distribution de foin et de paille aux éleveurs

Bref, encore une journée avec beaucoup de mouvements d’animaux et de visiteurs…ça va être long.

Des allées en bazar:

Comme hier, début du travail à 6h, les allées sont encore une fois remplies de fumier. Les deux premières équipes et les chauffeurs commencent par retirer la plus grosse partie, malheureusement un problème de benne pour emmener le fumier nous a ralentit mais cela ne nous a pas empêcher de bien finir le travail. Puis l’équipe de réserve s’occupe des finitions pendant que les autres partent reprendre des forces. Il est 8h30 et les allées sont parfaites pour accueillir le public.

Un peu de plomberie:

Avant le nettoyage complet de toutes les allées, nous avons eu un léger contretemps: un abreuvoir s’est mis à fuir.

A table:

C’est midi, aujourd’hui direction le cantalous ou l’auberge de la plage( des repas différents mais tous très bon), pour reprendre des forces avant l’après-midi.

Un après-midi très bien organisé:

Dans les allées c’est le défilé, les vaches et taureaux partent un à un en concours, les visiteurs sont présents en TRÈS grand nombre. Nous nous organisons afin de faire des rondes en petits groupes toutes les 30 minutes. Cela permet aux autres de se reposer entre chaque passage.

Malheureusement nous avons dû faire face à un problème de taille: un taureau inconnu au bataillon s’est bloqué dans les cornadis.

Une interview de star:

Un éleveur d’un des taureau présenté pendant le concours limousin a accepté de répondre à quelques questions:

-Quelles sont vos impressions sur le début du sommet ?

Ça fait du bien de pouvoir retrouver les collègues, les visiteurs et les amis. Après 2 ans passés sans contact, cela fait beaucoup de bien.

-Vous étiez sur le concours, comment cela s’est-il passé?

Très bien pour moi, j’ai finis 2eme d’une section assez relevé (animaux sélectionnés par la race), donc je suis heureux.

-un petit mot pour les BTS ACSE-STA ?

Ils ont très bien travaillé, et sont très gentils. Merci à eux.

Jeremy Lagautriere

En fin de journée les chauffeurs apportent des bottes de foin et des pailles aux éleveurs pour passer une bonne nuit.

En bref:

Cette journée nous a permis de mettre encore plus au point notre organisation. Si on doit retenir une chose de cette journée c’est que l’union fait la force.

A demain de bonne heure, avec sourire et détermination.

Ca y est!! Le Grand jour est arrivé, le sommet ouvre enfin ses portes.

En ce premier jour d’ouverture nous nous devions d’accueillir en beauté les grands attendants de cet évènement suite a son annulation l’année passée. Rendez-vous à 6h au hall viande pour s’organisé de façon rigoureuse en trois équipes définits afin d’être près pour l’arrivé des nouveaux visiteurs.

  • 1- Le grand nettoyage!

Suite a leurs première nuit passée sur les lieux, les bovins ont laissés leurs traces ( pailles usagées, bouses, bastaing renversés étaient au rendez-vous ). Les éleveurs les ont donc extraits pour que leurs animaux puissent s’assoupir dans de bonnes conditions sans se souiller. A notre arrivé les tas étaient déjà bien présents au milieu des allées, c’est donc a nous de jouer, il a fallut les curer a l’aide d’outils motorisés, de fourches, de brouettes.

2- Une pose s’impose!

Suite a notre travail, un petit déjeuner bien mérité c’est offert a nous a proximité du hall viande, viennoiseries, beurre, pain, chocolat chaud, sandwiches… étaient au rendez-vous

3- 8h30 Ouverture des portes…

Une fois les préparations accomplis, voila l’arrivé des premiers visiteurs, les allées que nous avons nettoyées devaient alors rester propre pour le confort de tous.

Les heures passent et les vas et vient se répètent. Les balais ainsi que nos bras perdent en efficacités…

Nos encadrants en voulant nous soulagés nous ont donc armé de grands moyens! Marie Hélène nous a alors conduis dans un stand ou nous avons pu nous munir de balayeuses. Ce qui nous a bien aidé!

4- Question restauration

La pose du midi signifie la fin de la journée pour notre équipe. 12h30 la faim commence a se faire ressentir, les ventres gargouilles a l’idée de mangé dans les restaurants définis par nos tickets repas. Le stand de restauration choisit aura était  » Les Cantalou » qui nous ont proposés un bon pavé de Salers accompagné d’aligot, donc un plat typique Auvergnat

5- Apres midi visite pour l’équipe n°3

Suite a notre matinée de travail, une après midi détente nous fut accordée. Durant celle-ci chacun a pu se rendre dans les milieux voulus, notamment les vaches laitières pour leurs concours… et les expositions de matériels pour leurs innovations

Apres de nombreux kilomètres il était temps pour nous de rentrer a la maison afin de reprendre des forces pour repartir de plus belle, et être de retour le lendemain de bonne heure et de bonne humeur!